La plantation et l'entretien des plantes de haie

Bien préparer le terrain : passer la fraise ou bêcher pour ameublir la terre en prévoyant une marge d'au moins 10 cm de plus que les racines en profondeur et de 15 cm de plus en largeur. 

Toujours manipuler les mottes avec précaution. Ne pas les traîner sur le sol ni les poser brutalement. Manipuler les mottes sans ménagements endommage le système racinaire à l'intérieur, même si cela n'est pas toujours immédiatement visible de l'extérieur. 

La toile de jute doit restée enroulée autour des racines ! Ne pas la découper. Si l'arbuste est livré dans un filet, ne pas le libérer de celui-ci non plus. La toile protège la motte. Il va dissoudre après l'implantation.

Planter une haie


Planter suffisamment profond : l'ensemble des racines doit pouvoir être recouvert d'environ 5 cm de terre. Il est recommandé de répartir environ 5 cm de terre végétale au fond de la tranchée avant d'y placer les arbustes. Plus la terre est argileuse, plus elle a besoin d’un terreau léger pour améliorer la perméabilité du sol et laisser l'eau et les racines y pénétrer. Si le sol est très argileux, il est recommandé de remplacer au moins 30 % de la terre par du terreau standard (sans engrais).  

Une fois que le trou est rempli à moitié, arroser abondamment afin que la motte et le sol s'imbibent d'eau. Tenir le jet près des racines pour que toute la terre de la motte reste bien dans son contenant et ne soit pas emportée par l'eau. 

Recouvrir ensuite avec le reste de terre et arroser à nouveau de sorte que le tout soit complètement détrempé. Les racines se déploieront naturellement dans la terre. Tant que le sol est bien imbibé, et seulement là, vous pourrez éventuellement redresser un peu l'arbre sans abîmer le système racinaire. 

Les trois premières semaines, arroser copieusement une seule fois par semaine les conifères au pied. Ne pas les arroser tous les jours ! Si la mise en terre se fait pendant une période chaude et sèche, humidifier légèrement l'ensemble des feuilles/aiguilles (pas le sol !) le soir. Si quelques gouttes tombent par terre, ce n'est pas grave. Ensuite, il suffit d’arroser bien copieusement l'arbre au sol tous les quinze jours. Normalement, il n'y a pas besoin d'arroser plus qu’indiqué ici. Ceci est très important, car mouiller le sol sous les arbres tous les jours empêche les nouvelles racines de se développer (et dans le pire des cas, les racines existantes pourrissent).  

Surtout la première année, les apports en eau doivent être suivis et suffisants. Les arbustes doivent être arrosés abondamment au pied une fois par mois. Par contre, il est tout aussi important que le sol ne soit pas continuellement mouillé ! Par temps chaud et sec, humidifier légèrement l'ensemble des feuilles/aiguilles (pas le sol !) le soir. Cela peut se faire tous les soirs, brièvement. La plante supporte ainsi mieux la chaleur sans risquer que ses racines pourrissent. 

Entretien - Tailler les haies 

La taille des arbustes de haies se fait une fois par an. Il n'est pas obligatoire de tailler le thuya Émeraude. Celui-ci pousse lentement en hauteur comme en largeur et est naturellement compact. Pour ceux qui le souhaitent, il est recommandé de tailler en fin mai / début juin. Avec les nouvelles pousses, la haie s'épaissit naturellement. Il est fortement déconseillé de retailler sa haie en juillet. Ne pas apporter d'engrais aux arbres au moment de la mise en terre. Cela pourrait causer des dégâts. En cas de sol très pauvre, il est préférable de rajouter un peu plus de terreau simple (sans engrais). 

Entretien après la mise en terre

Au printemps suivant au plus tôt, donner un engrais biologique ou chimique à faible teneur en chlore. Verser au maximum la moitié de la dose prescrite sur l'emballage ! Toujours bien le répartir sur le sol ! Dans l'idéal, mettre de l'engrais juste avant qu'il commence à pleuvoir. Au mois de décembre, disperser un peu de chaux sur le sol. Cela fait du bien à toutes les plantes de Florissant.fr, en particulier dans le cas de sols acides et légèrement acides. Un amendement en chaux de temps à autres est raisonnable lorsqu’un paillis d'écorces a été mis en place au pied des arbres. Si le mulch d'écorces est de qualité médiocre, il peut rendre le sol trop acide et endommager les arbustes. Les feuilles mortes de grands arbres situés à proximité peuvent elles aussi légèrement acidifier le sol. En principe, les feuilles mortes sont une bonne chose pour les micro-organismes du sol (et donc pour les haies) et il n'est pas nécessaire de les enlever. Épandre de la chaux de temps en temps permet toutefois d'éviter que les feuilles rendent le sol trop acide. Éviter la chaux si le sol est déjà très alcalin comme cela est le cas dans certaines régions. 

 Plantes haies persistantes

Commander vos plantes de haies